l'acte éducatif en mutation?

5ès rencontres nationales des professionnels des Maisons d'Enfants à cararctère Social (MECS) organisées par ANDESI:

www.andesi.asso.fr

Présentation des journées

Dans un monde en mutation, est-il encore possible au sein de nos institutions de parier sur l’autonomie,  de transmettre les valeurs d’une citoyenneté affirmée et solidaire, d’incarner l’autorité pour garantir le vivre ensemble et permettre le passage à l’âge adulte ? 

L’acte éducatif, au fondement de l’accompagnement individuel et collectif des enfants et jeunes accueillis en MECS, est, à l’instar des professionnels et des organisations, confronté aux mutations sociétales, sociales, juridiques, et technologiques. 

Les transformations  du rapport à l’autorité, les nouvelles formes de relation au temps, le règne de l’individualisation, l’avènement des nouvelles technologies impactent la relation éducative d’accompagnement. 

L’incertitude du lendemain propulse l’adaptation comme nécessité. Dès lors, le défi pour nos usagers pourrait-être de transformer leur vulnérabilité, leur fragilité en adaptabilité aux enjeux sociétaux. Ce faisant, ne prenons nous pas le risque de  laisser sur le bord de la route tousceux pour lesquels les fragilités sont telles qu’elles constituent un empêchement à l’adaptabilité recherchée ?

L’internat, cœur de métier historique des MECS, voit ses contours s’élargir pour prendre en compte autrement la question de la famille et de la parentalité. Les frontières de l’acte éducatif mutent vers une logique d’association et d’implication des familles et des parents à travers des dispositifs promouvant la co-éducation. Eduquer se partage, se construit à plusieurs, se négocie parfois dans la conflictualité.

Les évolutions juridiques profilent un basculement du pouvoir où la relation entre usager et institution tend à devenir moins asymétrique. Elles interrogent par là même les postures professionnelles et les habiletés déjà éprouvées. L’introduction du contradictoire dans le rapport usager/institution impose de nouvelles formes de communication, d’échanges et de prise en considération du système familial dans toutes ses dimensions, notamment du « parent acteur ». 

Aujourd’hui la conjugaison des talents s’exprime au sein de dispositifs d’accompagnement, les équipes éducatives expérimentent et investissent d’autres pratiques, au sein de territoires en recomposition dans un contexte caractérisé par des logiques concurrentielles, budgétaires et de regroupements.

livret-marseille-.pdf (919.02 Ko)

bulletin-reponse-0.pdf (50.62 Ko)

Palais des congrès Marseille Chanot Marseille